Retour

Rouler moins vite : quel impact sur la pollution ?

03/09/2018

En quoi rouler moins vite a une incidence sur le niveau de pollution ?

Le débat autour du lien entre baisse de la vitesse et pollution atmosphérique n’est pas nouveau et la nouvelle limitation à 80 km/h sur les routes départementales n’a fait que relancer significativement le débat. Rouler moins vite pour polluer moins semble, en effet, une évidence. A titre d’exemple, en diminuant votre vitesse sur la route, votre consommation en carburant sera moins importante. Si la baisse de la vitesse sur les routes a bien évidemment un impact majeur sur le nombre d’accidents mais également sur la fluidité du trafic routier, ce comportement de l’automobiliste est à l’origine d’une diminution des émissions de polluants, ce qui constitue bien évidemment une bonne nouvelle pour l’environnement. Toutefois, la question de la vitesse ne peut résoudre à elle-seule le problème de la pollution automobile. Un vieux diesel, même roulant à faible allure, polluera beaucoup plus qu’un modèle plus récent sans bien sûr parler des véhicules électriques qui sont incontestablement plus vertueux pour la planète. En diminuant votre vitesse, vous consommerez logiquement moins de carburant et émettrez, de fait, moins de polluants. Toutefois, il faut savoir que cette situation n’est pas forcément valable si vous roulez à bas régime. C’est notamment le cas de la circulation en zone urbaine où le grand nombre de ralentissements, d’arrêts et d’accélérations engendre un excès de consommation d’énergie. Il a été scientifiquement démontré que la bande d’influence des polluants à proximité des grands axes routiers est considérablement réduite sous l’effet d’une diminution de la vitesse des véhicules. De ce fait, réduire votre vitesse permet non seulement de sauver de nombreuses vies mais préservera également la santé des personnes vivant aux environs des grands axes routiers. La question de la pollution atmosphérique est un enjeu de taille notamment quand on sait que cette dernière est la cause directe de près de 600 000 décès annuels en Europe. Outre la réduction de votre vitesse, vous avez d’autres moyens d’adopter une attitude éco-responsable sur la route. Cela commence notamment par le fait d’envisager par exemple une dépollution de moteur comme le propose le garage écologique Autowatt. Ce tout premier garage bio à Toulouse saura assurer l’entretien de votre véhicule à l’aide de procédés écologiques respectueux de l’environnement. Pour adopter une démarché éco-citoyenne en toutes circonstances, y compris lorsque vous prenez le volant, n’hésitez pas à louer les services de cet ecogarage aux prestations et aux savoir-faire remarquables. N'hésitez pas à nous contacter.